Présentation

Dès 1992, à l’initiative d’exploitants locaux et du Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand, l’association Plein Champ réunit, sur les quatre départements auvergnats (Allier, Cantal, Haute-Loire, Puy de Dôme) des professionnels de l’exploitation et de la diffusion cinématographique : des responsables de salles de cinéma, de circuits itinérants, de ciné-clubs et des organisateurs de festivals

Ces salles de cinéma indépendantes se distinguent des grands circuits de cinéma commerciaux. Elles sont dites « salles de proximité » car elles sont des lieux essentiels à la vie culturelle et économique de leur commune ou de leur communauté de communes. Elles sont ouvertes toute l’année ou quasiment. De statut privé, associatif ou public, elles sont attachées à une diffusion cinématographique diversifiée qui s’adresse à différents publics et pratiquent des tarifs relativement adaptés. Ces salles de cinéma collaborent régulièrement avec les acteurs de la vie locale pour des échanges et des réflexions sur différentes thématiques.

Quelques chiffres

Plein Champ réunit en 2016, 32 adhérents qui représentent plus de 66 % des  établissements et lieux de diffusion du cinéma en Auvergne :

  • 25 cinémas, soit 44 salles
  • 5 circuits itinérants sur 85 communes
  • 3 association de cinéphiles : Ciné Lumières à Montluçon, le Nabab à Bourbon l’Archambault et Cinéma m’était Conté à Yssingeaux,
  • Le Festival International du Court Métrage à Clermont-Ferrand, Le festival Jeune Public Plein La Bobine à la Bourboule.

soit près de 1 054 000 spectateurs par an en 2015*.

(*en 2015, ces spectateurs se répartissent pour 879 400 dans les cinémas et circuits itinérants, 159 600 entrées pour le Festival du court-métrage, 15 000 entrées pour le Festival Plein La Bobine).

Ces cinémas de proximité génèrent 85 emplois équivalents temps plein et s’appuient sur près de 200 bénévoles.

Une mutualisation via Plein Champ

En se fédérant en association, ces salles indépendantes de proximité cherchent, par la mutualisation et les échanges,  à dynamiser leurs activités et à résoudre des problématiques liées à l’exploitation.

Plein Champ intervient dans cinq domaines : l’aide à une programmation diversifiée, l’animation, la promotion, la formation et s’appuie sur la mise en commun de moyens techniques, humains et financiers entre les salles adhérentes. L’association est aussi un lieu ressources pour les salles et  pour les structures souhaitant organiser des actions avec les cinémas.

Le Conseil d’administration :

Président : Christophe Jeanpetit / Circuit Ciné Parc, Saint Gervais Sous Meymont
Vice-Président Allier  A pourvoir
Vice-Président Cantal : Philippe Dousse / Cinéma Le Pré Bourges , Mauriac
Vicew-Présidentw Haute-Loire : Jean-Paul Preynat / Circuit Ciné-Lux, Blavozy
et  Alain Déléage / Cinéma Scoop, Le Chambon sur Lignon
Vice-Présidente Puy de Dôme : Janick Cordier / Cinéma la Viouze, Les Ancizes
Trésorière  : Martine Bellanger / Cinéma Le Gergovie , Cournon
Secrétaire  : Viviane Paris / Cinéma Delta, Saint-Flour

Relations avec les autres associations de cinéma sur la Région Auvergne Rhône-Alpes :

Quatre associations de salles de proximité maillent culturellement le territoire de la Région Auvergne-Rhône-Alpes : l’ACRIRA implantée principalement sur la région alpine, Les Ecrans pour les salles du sud de la région, le GRAC sur le Rhône, l’Ain et la Loire et Plein Champ sur l’Auvergne.

Ces quatre réseaux réunis sur 12 départements fédèrent à eux seuls 205 établissements cinématographiques, auxquels s’ajoutent quatorze circuits itinérants, sans compter les festivals dont le Festival International du Court Métrage de Clermont Ferrand. Ils représentent une fréquentation annuelle de près de 7 400 000 spectateurs.

Un travail de collaboration existe déjà entre Rhône-Alpes et Auvergne et nous souhaitons que la fusion des régions nous permette de l’intensifier, tout en préservant les spécificités de chacun, dans un souci de diversité. Et cela, en s’appuyant sur le travail de coordination existant en Rhône-Alpes depuis 7 ans à travers la coordination des Associations Régionales de la Région Rhône-Alpes. L’idée est de partager les savoir-faire et expériences des différentes structures : calendrier commun, formations ouvertes aux différents adhérents, réflexion et discussion sur les enjeux de la profession  pour des actions ou communiqués communs